« Retour

Les légumes nouveaux

Parce que la nature est bien faite, elle nous offre chaque année, à la même époque, des produits hors du commun : les légumes nouveaux appelés aussi légumes primeurs. Car si l’arrivée du printemps sonne le glas des frimas, il sonne aussi le retour de la production maraîchère en France : « On les appelle légumes nouveaux car ce sont des produits calés sur un cycle naturel, qui ne poussent qu’au printemps. Cette saisonnalité leur confère un goût et un taux de vitamines uniques. Ces qualités sont préservées grâce à la méthodologie mise en place lors de leur récolte, puisque le principe est celui du sitôt  arraché, sitôt commercialisé. » Ultrafrais, ces légumes sont très attendus en restauration : « La reprise de la production dans toutes les ceintures vertes de France est l’occasion pour les professionnels de retravailler leur carte en mettant en avant ces produits. C’est aussi l’opportunité d’anticiper ses menus, avec une visibilité sur au moins cinq mois, soit la durée de commercialisation moyenne de ces légumes nouveaux. » Des produits singuliers qui permettront par leur saveur inoubliable de sublimer toute vos recettes.

 

La pomme de terre nouvelle :

Pauvre en amidon, puisque récoltée avant maturation, mais riche en glucides, la pomme de terre nouvelle se caractérise par une peau qui se retire d’un simple frottement. Les variétés les plus courantes sont l’Apollo, la Belle de Fontenay, l’Ondine ou encore la Rosabelle.

 

La carotte nouvelle :

Elle est aussi belle à voir qu’à croquer ! La carotte nouvelle arbore une peau fine et une forme un peu allongée. Riche en eau, c’est une source de vitamines. Croquante et juteuse, elle est appréciée pour sa fraîcheur et sa saveur sucrée incomparable.

 

Le radis nouveau :

Croquant et ferme à souhait, le radis primeur est un délice ! Et ses fanes sont du même acabit. Celles du centre, très tendres, peuvent composer une salade et les plus grandes servir à réaliser des crémeux originaux.

 

L’oignon nouveau :

Cet oignon à la peau blanche, moins fort que celui de conservation, séduira les amateurs de douceur, qui pourront même utiliser ses tiges riches en caroténoïdes dans leurs recettes. Disponible d’avril à septembre, très délicat, il se conserve quelques jours seulement.

Les légumes nouveaux